Appelez-nous au
+33(0) 1 64 63 10 10

acquisition immobilier d'entreprise pour les occuper soi-même

Posté le

L’opération qui consiste pour le chef d’entreprise d’ acquérir ses locaux en vue de se les louer reste une des opérations les plus rentables, tant d’un point de vue fiscal que patrimonial. Un chef d’entreprise peut louer des locaux qui lui appartiennent à son entreprise. Comme dans le cas, d’un bailleur extérieur, la société paie un loyer qui est déductible de son bénéfice imposable. Le bailleur est imposé sur le loyer qu’il perçoit réellement. Il est par conséquent parfois très intéressant de gonfler un peu le loyer qui doit être versé par son entreprise. Dans le cadre de cet investissement immobilier vous pourrez bénéficier : - D’un abattement de 40% - De la déductibilité des intérêts d’emprunts. - Contrairement à sa rémunération classique en tant que chef d’entreprise, absence de cotisation sociales, sur ces « revenus » que vous percevrez. - Si vous optez pour une société imposée à l’Impôt sur les sociétés (ex : SCI à l’IS), ce qui est très intéressant, vous bénéficierez d’un amortissement comptable de votre bien immobilier ( hors terrain), ce qui généralement vous permet de ne pas etre imposable sur vos revenus locatifs ! Bénéficiez du levier des travaux : Puisque l’entreprise est locataire en vertu du bail commercial qui aura préalablement été établi, l’entreprise locataire pour tout à fait décider d’entreprendre de réaliser des travaux de réparation, d’entretien et d’embellissement. Dans ce cas, ces travaux payés par l’entreprise qui loue les locaux sont des frais déductibles fiscalement, ce qui diminue le montant du bénéfice imposable, mais votre patrimoine personnel, c’est-à-dire le bien immobilier prend de la valeur. Attention à ne pas abuser de ces avantages Certains patrons sont en effet tentés d’abuser de ces avantages et fixent un loyer trop élevé à leur société par rapport aux prix du marché. En effet, lorsque l’on décide de louer des locaux à son entreprise , le loyer payé est déductible pour la société, donc si celui-ci en tant que propriétaire est déficitaire comptablement dans le cadre de son investissement, il ne sera pas imposable et le fisc est perdant. Ce dernier a donc dû intervenir pour fixer des limites à ne pas dépasser. Le loyer et les avantages du loyer perçus par le chef d’entreprise pour le bien qu’il loue à son entreprise ne peuvent pas être classés dans les revenus de biens immobiliers si ceux-ci dépassent les cinq tiers du revenu cadastral revalorisé. En résumé on comprend bien qu’investir dans ses locaux, permet de transférer une partie des bénéfices de l’entreprise vers le patrimoine du chef d’entreprise tout en réduisant l’impact fiscal. Donc lorsque votre entreprise gagne de l’argent, il faut rapidement se pencher sur la question avant de crouler sous les impôts et de se retrouver à la retraite avec de faibles revenus.